municipales 2020
Municipales

Si le NPA 13 ne présente pas de listes pour les municipales à Marseille, il souhaite exprimer les points suivants :

Nous affirmons, pour la période, notre détermination à poursuivre la mobilisation pour arracher le retrait de la réforme des retraites en travaillant à ce que la date du 31 mars soit la plus massive possible et déclenche une second souffle au mouvement social, par le refus du « dialogue social » et par la généralisation de la grève reconductible à tous les secteurs.Face à cette offensive du gouvernement et du patronat contre notre camp social, nous sommes convaincus qu'aucune promesse électorale ne changera les choses, et que nous ne pourrons compter que sur nos mobilisations. C'est pourquoi nous continuerons à nous battre contre toutes les contre-réformes sociales, pour les droits des femmes, pour une écologie anticapitaliste, contre l'impérialisme et contre tous les racismes.

Pour les municipales, nous revendiquons la gratuité des transports publics, le rétablissement des services publics en régie, le développement de conseils de quartier décisionnaires, la réquisition des logements vacants et l’encadrement des loyers, et plus globalement la re-municipalisation de tout ce qui est concédé au privé (l’eau par exemple).

Nous appelons les Marseillais.es à sanctionner par leur vote, LREM au pouvoir. Suite au recours à l’article 49.3 pour faire passer la contre-réforme des retraites en force à l’Assemblée nationale après 3 mois de mobilisations inédites ininterrompues, et suite à la répression inouïe des Gilets Jaunes depuis 18 mois, aucune voix ne doit aller à ce parti ultra-libéral, antisocial et autoritaire représenté par Yvon Berland, ancien soutien de Sarkozy.

Nous appelons aussi bien sûr à sanctionner la droite LR au pouvoir à Marseille depuis 25 ans ! 

Jean-Claude Gaudin, affairiste hors-pair, et son équipe, sont responsables de la gestion catastrophique de la ville : délabrement des services publics (abandon des établissements de l'APHM Timone, Conception, Hôpital Nord, menace de fermeture de Ste Marguerite..., abandon des écoles, et bibliothèques, du logement, etc...) conduisant à ces drames sociaux et humains insupportables au profit de l'École et de la Santé privés…

Il a aussi contribué à accélérer l'urgence écologique (accostage des ferries pollueurs en plein centre ville de Marseille, première ville de France pour les embouteillages, transports en commun sacrifiés, etc.) et favorisé  les violences policières (mort de Zineb Redouane lors d’une manifestation de Gilets Jaunes, répression de militant.es pour une politique de logement digne). Aucune voix ne doit donc aller vers ses « héritiers » telle Martine Vassal, cynique responsable en tant que présidente du conseil Départemental du sort des enfants migrants isolés dormant dans les rues marseillaises.

Aucune voix ne doit aller non plus aux listes de Stéphane Ravier et au RN, parti héritier du fascisme, pire ennemi des travailleurEs, machiste, homophobe, anti-migrant.es, anti-musulman.es, raciste et xénophobe. Ce parti se dit défenseurs des classes populaires, alors que son programme développe les politiques ultra libérales les plus agressives (liberté de licenciements, casse des Services Publics, des retraites et de la sécu...). Jamais les salarié.es ne l‘ont vu à leurs côtés dans leurs luttes légitimes.

Si le NPA 13 considère que la priorité est à la construction des luttes, nous appelons à voter pour les listes qui se font l'écho des mobilisations des classes populaires, notamment celles de Lutte ouvrière, là où elles sont présentes.

Ailleurs, nous appelons à voter pour les listes auxquelles participe le NPA, à Arles et à Salon.

N.P.A. 13

Marseille, le 09 mars 2020

CONTRE MACRON 2, L’EXTRÊME DROITE ET LES CAPITALISTES, VOTONS POUR UNE GAUCHE DE COMBAT !
Législatives des 12 et 19 juin 2022